Les supports peuvent être multiples

Bâtiments en pierre, béton, brique : maisons individuelles, collectifs, établissements recevant du public (écoles, hôpitaux, gymnases, immeubles locatifs). Constructions anciennes ou neuves.

Un des atouts du bardage bois est bien sûr le côté esthétique. Le bardage bois redonne à votre construction ancienne un aspect neuf. Deux opérations en même temps : l'isolation et le ravalement.

Les constructions neuves quant à elles, peuvent revêtir différents aspects suivant vos désirs : contemporain, scandinave, montagnard, grâce à de nombreux coloris et produits disponibles.

Un des autres atouts du bardage bois est que sa pose ne nécessite pas d'eau, et donc aucun temps de séchage. Le pouvoir isolant du bois est également indéniable : l'isolation thermique et acoustique est améliorée, et les ponts thermiques éliminés. D'où la réalisation d'importantes d'économies d'énergie.

QUELS BARDAGES BOIS CHOISIR ?

De nombreuses essences sont proposées : châtaignier, épicéa, mélèze, pin, peuplier, red cedar.Toutes sont caractérisées par leur bois léger et leur résistance aux intempéries. Des traitements améliorent encore la longévité de ces produits.

Présentées en lames de différentes dimensions et en épaisseur allant de 15 à 22 mm, elles peuvent être :

  • En bois massif
  • En composite, fibres de bois amalgamées à l'aide de résine, cire, ciment
  • En lamellé-collé, feuilles superposées parallèlement
  • En contreplaqué, feuilles de bois collées de manière perpendiculaire

LA POSE DU BARDAGE BOIS

Un bardage doit être ventilé : un passage d'air (20 mm environ d'épaisseur) doit se faire derrière le bardage, afin d'éviter tout risque d'humidité.

Des grilles anti-rongeurs sont également installées pour éviter toutes nuisances.

La pose des lames peut se faire de différentes façons :

  • Verticale : votre construction aura une allure plus élancée
  • Horizontale : la construction paraîtra plus grande